PERROCHON Marguerite

Par Jean-Luc Labbé

Née en 1841 à Villedieu-sur-Indre (Indre) ; ouvrière de l’habillement ; syndicaliste CGT et coopératrice à Villedieu en 1905.

Marguerite Perrochon, ouvrière chemisière à l’usine du groupe Rousseau, fut l’une des 19 fondatrices de La Solidarité, coopérative ouvrière de production créée à la suite de la grève de 1904 et dont Marie Potier était la présidente. En 1908, Marguerite Perrochon fut élue trésorière du Syndicat CGT des chemisières et parties similaires de Villedieu. A cette date, les syndiquées se confondaient avec les salariées de la coopérative.
Lors du recensement de 1901, Marguerite Perrochon, 59 ans, vivait avec son mari André Péron, cantonnier de 66 ans, à Villedieu (lieu-dit Les Pins-Celon-Chambon-La Brosse) et sa fille Louise âgée de 36 ans. Marguerite Perrochon était née le 10 juin 1841 à Villedieu de Antoine (cantonnier) et de Marie Lucas.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195333, notice PERROCHON Marguerite par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 11 septembre 2017, dernière modification le 16 décembre 2017.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre. – Notes d’état civil de P. Guny.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément