KERBIRIOU Mathurin, Marie

Par Jacques Girault

Né le 8 septembre 1891 à Querrien (Finistère), mort le 2 juillet 1952 à Toulon (Var) ; ouvrier de l’Arsenal maritime ; militant socialiste.

Fils d’un cultivateur, Mathurin Kerbiriou reçut une éducation catholique. Après avoir travaillé dans la marine marchande, il devint ouvrier électricien à l’Arsenal maritime de Toulon. Membre du Parti socialiste SFIO depuis 1922, il suivit Pierre Renaudel en 1933 au Parti socialiste de France. Membre du cercle Victor Brémond, il réintégra la SFIO vers 1938 et en était toujours membre après la guerre.

Il se maria en 1917 à Villeneuve-les-Maguelonne (Hérault) avec la fille d’un cultivateur. Ils eurent une fille et habitaient l’Ouest de Toulon dans le 1er canton, dans les quartiers de Valbourdin puis du Fort rouge. Il fut enterré civilement.

Son épouse, née Claire, Marie Chaix, le 8 septembre 1893 à Villeneuve-les-Maguelonne, participa activement à la campagne électorale de Renaudel en 1928 dans la partie toulonnaise de la Deuxième circonscription. En 1959, elle adhéra au Parti socialiste autonome puis réadhéra à la section socialiste SFIO. Elle décéda le 26 juin 1982 à Toulon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195569, notice KERBIRIOU Mathurin, Marie par Jacques Girault, version mise en ligne le 21 septembre 2017, dernière modification le 21 septembre 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 59 4 4. — Arch. Troisième Région maritime, 2 A/4 174. — Archives Jean Charlot (Centre d’histoire sociale du XXeme siècle. Université de Paris I). – Renseignements fournis par la fille et le gendre des intéressés.

Version imprimable Signaler un complément