CHASSAING Antoine

Par Jean-Pierre Besse

Né le 5 mai 1884 à Saint-Maurice (Puy-de-Dôme) ; cheminot ; militant syndicaliste CGTU ; socialiste puis communiste ; déporté.

Mécanicien de route à Versailles Matelots, Antoine Chassaing était secrétaire du syndicat des cheminots de Versailles en 1921. En mars, avec Dubied*, Ovion* et Ciret*, du groupe de Versailles, il versa à la souscription nationale pour le développement du parti socialiste SFIC (65e liste publiée dans l’Humanité). Il figura, en juillet et en août 1923, sur les listes des candidats présentés par la CGTU lors de l’élection des délégués du personnel auprès, respectivement, du chef du service de la Traction et du directeur du réseau de chemin de fer de l’Etat.

Marié, père d’un enfant, Antoine Chassaing habitait 115 rue d’Arcueil à Malakoff (Seine, Hauts-de-Seine). Mécanicien au dépôt de Vaugirard, il était, en 1926, secrétaire adjoint de l’Union des syndicats unitaires de cheminots du Réseau État. (voir Jean Balluais). En 1925, un rapport de police le décrivait comme « un communiste convaincu, agissant, persuasif, dévoué et désireux et se créer une situation personnelle dans le parti ».

Il fut déporté le 17 janvier 1944 vers Buchenwald d’où il fut libéré.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article19562, notice CHASSAING Antoine par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 27 juillet 2022.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. Nat. F7/13672, rapport du 16 juin 1925. — Arch. PPo. 308, rapport d’octobre 1926 — Notes de Jean-Pierre Besse. — l’Humanité, 11 mars 1921La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 15 juillet, 15 août, 15 septembre 1923 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella et Gilles Pichavant.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable