BUCHE Jean, François, Étienne, Michel

Par Daniel Grason

Né le 30 mars 1909 à Saint-Georges arrondissement de Saint-Flour (Cantal), exécuté le 14 juin 1944 par la Gestapo et la Milice à Saint-Georges ; électricien ; victime civile.

Fils de Jean, Marie Buche, épicier, et de Elisabeth, née Teissèdre, méngère, Jean Buche s’était marié le 12 mai 1941 à Neuveglise (Cantal) avec Andrée, Marie, Augustine, née Miécaze. Il a été raflé en représailles à Saint-Georges ou Saint-Flour. Son nom a été gravé sur le Monument aux morts de Saint-Georges, sur la stèle commémorative ainsi que sur celle du lieu de son exécution.
Jean Buche a été déclaré « Mort pour la France » le 26 mai 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195627, notice BUCHE Jean, François, Étienne, Michel par Daniel Grason, version mise en ligne le 2 octobre 2017, dernière modification le 23 avril 2021.

Par Daniel Grason

SOURCES : AN 20060011-14 (dossier 611327), transmis par Gilles Morin. – État civil Saint-Georges. – Site internet de Soubizergues. – Site internet GenWeb. — État civil en ligne cote 5 Mi 738/5-a, vue 19.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément