LE GUYADER Jules, Émile

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 8 octobre 1918 à Hennebont (Morbihan), mort au combat le 13 ou le 14 juillet 1944 à Guéhenno (Morbihan) ; FFL.

Jules Le Guyader
Jules Le Guyader
SOURCE  : Site FFL-SAS

Engagé volontaire au 2e régiment d’infanterie coloniale (2e RIC) en octobre 1937, Jules Le Guyader était en poste à Djibouti lorsque la 2e guerre mondiale éclata en Europe. Il rallia les Forces françaises libres (FFL) en novembre 1942 et un an plus tard il intégra à Londres les Forces aériennes françaises libres (FAFL) sous le matricule 36 254. Il fut affecté au 2e régiment de chasseurs parachutistes (2e RCP) ou 4e SAS (Special Air Service) du commandant Bourgoin, qui fut parachuté en Bretagne à partir du 6 juin 1944. La mission des SAS était, en lien avec l’opération Overlord, de renforcer et d’encadrer les maquis bretons, afin de retarder l’intervention sur le front de Normandie des troupes allemandes stationnées en Bretagne.

Parachuté dans le Morbihan le 10 juin 1944, il rejoignit le camp de Saint-Marcel (Morbihan) où de nombreux résistants appartenant aux Forces françaises de l’intérieur (FFI) et aux Francs-tireurs et partisans français (FTPF) furent regroupés et armés, et qui fut attaqué en force par la Wehrmacht le 18 juin 1944. Les parachutistes SAS et les combattants FFI-FTPF durent se disperser et se cacher pour échapper à l’impitoyable traque engagée par la Feldgendarmerie, la Wehrmacht appuyée par de nombreux détachements de soldats russes, géorgiens et ukrainiens rassemblés dans les « unités de l’Est », les agents de l’Abwher (service de renseignements de la Wehrmacht) et du SD (Sicherheitsdienst-Service de sécurité de la SS), ainsi que les agents français de la FAT 354 (Front Aufklärung Truppe) et les miliciens bretons du Bezen Perrot.

Jules Le Guyader a été tué à Guéhenno le 13 ou le 14 juillet 1944.

Il a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFL.

Dans le Morbihan, le nom de Jules Le Guyader est inscrit sur le mémorial des parachutistes SAS de la France libre érigé près du moulin de La Grée à Plumelec, sur la plaque « Parachutistes » du monument aux morts de Plumelec, sur le monument aux morts de Guéhenno et sur la plaque « Morts pour la France 1939-1945 - Militaires de l’armée régulière » érigée Quai des martyrs à Hennebont.
En Saône-et-Loire, il figure et sur le mémorial international des SAS à Sennecey-le-Grand.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195635, notice LE GUYADER Jules, Émile par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 27 septembre 2017, dernière modification le 28 août 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Jules Le Guyader
Jules Le Guyader
SOURCE  : Site FFL-SAS
Sur le monument aux morts de Guéhenno
Sur le monument aux morts de Guéhenno
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Quai des martyrs à Hennebont
Quai des martyrs à Hennebont
Sur le monument aux morts 1939-1945</br>de Plumelec
Sur le monument aux morts 1939-1945
de Plumelec
Sur le mémorial SAS de Plumelec
Sur le mémorial SAS de Plumelec
Le mémorial international des SAS</br> à Sennecey-le-Grand
Le mémorial international des SAS
à Sennecey-le-Grand
SOURCE : 22sas12.over-blog.com

SOURCES : SHD, Vincennes, Al 1Mi 28 600 et GR 16 P 357664. — Henry Corta, Les Bérets rouges, Amicale des anciens parachutistes SAS, Société nationale des entreprises de presse, 1952. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — Site Internet FFL-SAS (photo). — Site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément