ARNAULT Amable [dit Elie]

Par Jean-Luc Labbé

Né en 1845 ; ouvrier cordier à Issoudun (Indre) ; candidat blanquiste-vaillantiste aux élections municipales de 1884.

Pour les élections de mai 1884, les socialistes-blanquistes, après avoir tenté vainement de constituer une liste d’union avec les républicains et les radicaux, présentent une liste incomplète de 14 candidats (sur 27 sièges). L’ouvrier cordier Elie Arnault (alors âgé de 39 ans et domicilié rue de Rome) fut l’un de ces 14 candidats pour ce qui restera la première manifestation d’autonomie politique des socialistes révolutionnaires à Issoudun depuis les débuts de la Troisième République.
Né le 7 novembre 1845 à Chalonnes-sur-Loire (Maine-et-Loire), Amable Arnault se maria à Issoudun le 7 novembre 1867 avec Elisa Gatelet, 17 ans, fille du jardinier Pierre Gatelet domicilié Rue des Champs d’Amour. Parmi les témoins de ce mariage, on notait la présence de Louis Popineau, marchand cordier et (vraisemblablement) patron d’Amable Arnault. Le père d’Amable était un ouvrier cordier domicilié à Bourges (Cher).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195783, notice ARNAULT Amable [dit Elie] par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 2 octobre 2017, dernière modification le 2 octobre 2017.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre. – L’Eclaireur du Berry, mai 1884. – Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément