SAMUEL Jean, Simon

Par Jean-Sébastien Chorin

Né le 22 mai 1907 à Paris (Ier arr.), exécuté sommairement le 19 juillet 1944 à Châtillon-d’Azergues (Châtillon, Rhône) ; industriel ; résistant dans le Rhône.

Jean, Simon Samuel naquit chez ses parents, 214 rue de Rivoli. Il était le fils de Maurice Samuel, employé, et d’Andrée, Anna, Gabrielle Lévi. Le 30 avril 1938, il se maria à Tours (Indre-et-Loire) avec Jacqueline, Françoise Haymann. Son fils Philippe naquit en 1938 à Paris. Avant-guerre, Jean Samuel demeurait 14 avenue Stéphane Mallarmé (Paris, XVIIe arr.). Il était industriel.
Après la déclaration de la guerre, il se réfugia avec sa famille à Lyon (Rhône). Il résida 83 rue de la République (IIe arr.), maison Crémieu. Sa fille Martine naquit dans cette ville en 1941. Jean Samuel s’engagea dans la Résistance.
Le 30 juin 1944, Jean Samuel, alias Jean Soulier, fut arrêté à Lyon par la Gestapo. Il fut incarcéré à la prison de Montluc (Lyon), dans la « Baraque aux Juifs ».
Le 19 juillet 1944, il fut extrait de Montluc avec cinquante-et-un autres détenus et exécuté sommairement par les Allemands à Châtillon-d’Azergues (Rhône).
Il fut inhumé au cimetière d’Amancey (Châtillon-d’Azergues). Jean Samuel fut identifié sous le numéro 46 par son oncle, monsieur Simon qui demeurait 83 rue de la République à Lyon. Exhumé le 7 octobre 1944, son corps fut enterré au cimetière juif de Lyon - La Mouche (VIIe arr.).
Jean Samuel fut homologué RIF et interné résistant. Il fut reconnu Mort pour la France le 8 février 1945 et obtint le titre d’interné résistant en 1965. Son nom apparaît sur le monument rendant hommage aux cinquante-deux victimes du 19 juillet 1944 à Châtillon-d’Azergues.
En décembre 1944, son fils Didier Samuel naquit à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Notice en cours de rédaction.

Voir Châtillon-d’Azergues

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article195969, notice SAMUEL Jean, Simon par Jean-Sébastien Chorin, version mise en ligne le 8 octobre 2017, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Jean-Sébastien Chorin

SOURCES : AVCC, Caen, dossier de Jean Samuel.— Arch. Dép. Rhône, inventaire du Mémorial de l’Oppression (3808W), 3335W22, 3335W11, 3460W1. — Tal Brutmann, Bruno Fouillet, Antoine Grande, Les 52 de Châtillon-d’Azergues, internés de Montluc, fusillés le 19 juillet 1944, 2015.— Mémorial Genweb.— Site Internet Geneanet.— État civil. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 533824 et Caen SHD/ AC 21 P 669725 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément