EMIR Barouh

Par Jean-Sébastien Chorin

Né en janvier 1908 à Téhéran (Iran), massacré le 19 juillet 1944 à Châtillon-d’Azergues, Châtillon (Rhône) ; de nationalité iranienne ; marchand de tapis d’Orient ; victime civile.

Barouh Emir était le fils de Youssef Emir et de Jani (ou Dyan Djian) Soliman. Les Emir étaient juifs iraniens. Barouh Emir s’exila en France avec plusieurs membres de sa famille. Il s’installa à Lyon (Rhône) où il demeura 4 rue Clotilde Bizolon (IIe arr.). Il était marchand de tapis d’Orient, 7 rue de la République (Lyon, Ier arr.). Il était marié et père d’un enfant.
Suite à une dénonciation, le 12 ou le 13 juillet 1944, Barouh Emir, son neveu Marco Emir et un autre parent, Joseph Emir, furent arrêtés par la Gestapo parce qu’ils étaient juifs. Ils furent tous trois incarcérés à la prison de Montluc (Lyon), dans la « Baraque aux Juifs ».
Le 19 juillet 1944, Barouh Emir, Marco Emir, Joseph Emir et quarante-neuf autres détenus furent extraits de Montluc et exécutés sommairement par les Allemands à Châtillon-d’Azergues (Rhône).
Le cadavre de Barouh Emir fut décrit comme suit : 1m65, yeux marrons, cheveux châtains foncés frisés, calvitie « fronto-tonsurale ». Le 29 septembre 1944, il fut identifié sous le numéro 18 par son frère, Joseph Emir, demeurant à Saint-Paul (Alpes-Maritimes). Il fut inhumé au cimetière d’Amancey (Châtillon-d’Azergues). Exhumé le 8 octobre 1945, son corps fut enterré au cimetière juif de Lyon - La Mouche (VIIe arr.).
Son nom apparaît sur le monument rendant hommage aux cinquante-deux victimes du 19 juillet 1944 à Châtillon-d’Azergues et sur la stèle commémorative 1939-1945 située à Dardilly (Rhône).

Notice en cours de rédaction.

Voir Châtillon-d’Azergues

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196009, notice EMIR Barouh par Jean-Sébastien Chorin, version mise en ligne le 9 octobre 2017, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Jean-Sébastien Chorin

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, inventaire du Mémorial de l’Oppression (3808W), 3335W22, 3335W11, 3460W2, 3460W1, 3460W4, 3494W144 (dossier de sa soeur Amiri Emir).— Tal Brutmann, Bruno Fouillet, Antoine Grande, Les 52 de Châtillon-d’Azergues, internés de Montluc, fusillés le 19 juillet 1944, 2015.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément