BERTHIEUX Camille, Julien, Henri

Par Jean-Marie Guillon

Né le 23 mai 1899 à Villar d’Arène (Hautes-Alpes), mort le 12 août 1944 à Briançon (Hautes-Alpes) ; agriculteur ; victime civile.

Cultivateur à Villar d’Arène, marié, quatre enfants, Henri Berthieux a été pris comme otage par un détachement de l’Ost-Legion, composé d’Asiatiques, rattaché à la 157e division d’infanterie alpine et commandé vraisemblablement par le lieutenant Hass, qui venait d’opérer dans le Vercors. Ce détachement avait été envoyé pour dégager le col du Lautaret (Le Monêtier, Hautes-Alpes) et la route qui descend vers Bourg d’Oisans (Isère). Après avoir abattu dix sept hommes au col, il investit le village de Villar d’Arène, commit diverses exactions et prit des otages. Continuant sa route, il prit de nouveaux otages à La Grave (Hautes-Alpes) qui, mêlés aux premiers prisonniers, précédaient le convoi. Une mine explosa vers la sortie du tunnel du Chambon (commune de Mizoën, Isère). On releva huit morts (plus peut-être un soldat allemand) et sept blessés qui furent menés à l’hospice civil et à l’hôpital de Briançon (Hautes-Alpes). Grièvement blessé, Henri Berthieux mourut dans cet établissement.
Une chapelle fut érigée au col du Lautaret en mémoire du drame. Elle porte deux plaques sur la façade, l’une avec dix sept noms pour le Lautaret et l’autre avec neul noms pour les otages pris par la colonne et morts au tunnel du Chambon (Meözen, Isère).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196027, notice BERTHIEUX Camille, Julien, Henri par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 15 juin 2019, dernière modification le 13 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCE : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 312520 (nc). — Richard Duchamblo, Cahiers "Maquisards et Gestapo", Gap, Ribaud Frères, 19 cahiers 1945-1949, reprint 2005 : Gap, Éditions des Hautes-Alpes, tome 1, 5e cahier, « Les Mongols dans nos Alpes »

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément