MOTOLA César, Eliezer

Par Jean-Sébastien Chorin

Né le 5 mai 1901 à Paris (XIe arr.), exécuté sommairement le 13 juin 1944 à Marcilly-d’Azergues (Rhône) ; exportateur ; résistant.

César, Eliezer Motola était le fils de Joseph Motola et de Zimbul de Funes. Il exerçait la profession d’exportateur à Lyon (Rhône), 2 grande rue des Feuillants (Ier arr.). Il demeurait 154 avenue Thiers à Lyon (VIe arr.). Il était divorcé et avait un enfant.
Le 12 juin 1944, César Motola, résistant, fut arrêté parce qu’il était juif. Il fut incarcéré à la prison de Montluc (Lyon).
Le 13 juin 1944, César Motola et trois autres détenus furent extraits de Montluc et exécutés sommairement par les Allemands à Marcilly-d’Azergues (Rhône).
Son corps fut décrit comme suit : cheveux châtains, complet deux pièces rayé blanc, chemise grise rayée mauve. Les 4 et 6 octobre 1944, son corps fut reconnu par son beau-frère, Jacques Sinai, et sa sœur, Esther Sinai, demeurant 68 cours de la Liberté (Lyon, IIIe arr.). Il fut également identifié grâce à ses empreintes et une photographie prise par la police le 28 janvier 1944.
Il obtint le titre d’interné résistant.

Notice en cours de rédaction.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196151, notice MOTOLA César, Eliezer par Jean-Sébastien Chorin, version mise en ligne le 13 octobre 2017, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Jean-Sébastien Chorin

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, inventaire du Mémorial de l’Oppression (3808W), 3335W22, 3335W12, 3460W4, 3460W3.— Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 433030 et Caen SHD/ AC 21 P 602032 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément