BOYER Louis

Par Dominique Tantin

Né le 22 octobre 1899 à Preyssac-d’Excideuil (Dordogne), massacré le 29 mars 1944 à Preyssac-d’Excideuil ; cultivateur et syndic agricole adjoint.

Du 26 mars au 2 avril 1944, la division Brehmer traversa la Dordogne, traquant les maquisards et massacrant de nombreux civils, notamment de très nombreux réfugiés d’origine juive. Agissant souvent sur dénonciations, aidées par les informations collectées par l’administration, les forces de l’ordre de Vichy et les mouvements collaborationnistes, les Allemands disposaient de renseignements leur permettant de mener des actions ciblées.
Le 29 mars, un détachement intervint vers 10h dans la commune de Preyssac-d’Excideuil. Le bourg fut cerné. Un officier convoqua Jean Desveaux, président de la délégation spéciale et Louis Boyer, cultivateur et syndic agricole adjoint, et exigea communication de la liste des juifs recensés dans la commune. Arrivés à la mairie, alors que les registres prouvaient qu’il n’y avait pas de juifs résidant dans la commune, les deux hommes se virent reprocher d’avoir fourni des tickets d’alimentation au maquis. Les Allemands étaient bien renseignés puisqu’un tel fait s’était produit quelques jours auparavant.
Jean Desveaux et Louis Boyer furent brutalisés (des traces de sang furent trouvées sur le bureau du maire et sur le parquet) puis emmenés en camion vers 11h30 jusqu’au lieu-dit Tout-Vent, à 900 m du bourg vers la RN (auj. RD) 705, et abattus dans un pré. Leurs maisons furent incendiées.
Trois otages furent emmenés et revinrent dans la nuit.
Les noms des deux victimes sont inscrits sur le monument aux Morts de la commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196277, notice BOYER Louis par Dominique Tantin, version mise en ligne le 19 octobre 2017, dernière modification le 19 octobre 2017.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Guy Penaud, Les crimes de la division Brehmer, La traque des résistants et des juifs en Dordogne, Corrèze, Haute-Vienne (mars-avril 1944), Périgueux, Éditions La Lauze, 2004, p. 186, 402. — Paul Mons, La folie meurtrière de la division Brehmer, mars-avril 1944, Dordogne-Corrèze, Haute-Vienne, Brive-la-Gaillarde, Éditions Les Monédières, 2016, p. 84-85 (compte-rendu des évènements par l’institutrice de Preyssac-d’Excideuil transmis à la Préfecture le 17 septembre 1944).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément