BLANCHOT Albert, Jean, Francisque, Alexis [pseudonyme dans la Résistance : Croquignol]

Par Richard Dujon, Dominique Tantin

Né le 7 octobre 1919 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), mort en action le 16 août 1944 au château des Chaumes du Puy, commune de Teilhet (Puy-de-Dôme) ; charcutier ; résistant, sergent des Forces Françaises de l’intérieur (FFI).

Albert Blanchot
Albert Blanchot
Crédit : MémorialGenWeb

Fils de Joseph Claudius Antoine Blanchot, mort pour la France le 12 mars 1915 à Minaucourt-le-Mesnil-lès-Hurlus (Marne), et de Cécile Alice Marie Joséphine Mignard, Albert Blanchot devint pupille de la Nation par décision du 28 juillet 1920. Il était célibataire et il exerçait la profession de charcutier dans la commune de Combronde (Puy-de-Dôme).

Sous le pseudonyme de « Croquignol », Albert Blanchot participa à la Résistance au sein du Corps Franc des Truands de la résistance d’Auvergne. Le 16 août 1944, après une embuscade à Saint-Bonnet-Prés-Riom (Puy-de-Dôme), il vint se réfugier avec ses camarades au château des Chaumes du Puy, sur la commune de Teilhet, mais les Allemands, après avoir abattu la sentinelle et pris possession des lieux mitraillèrent la voiture dans laquelle il se trouvait. Malgré l’incendie du château par les Allemands son corps put être identifié. Quatre autres résistants trouvèrent la mort dans ce combat.
Albert Blanchot fut inhumé dans la tombe familiale du cimetière de Pérignat-lès-Sarliève (Puy-de-Dôme). Il obtint la mention Mort pour la France. Son nom figure sur le Monument commémoratif aux résistants au lieu dit les Chaumes du Puy à la limite des communes de Teilhet et Neuf-Eglise (Puy-de-Dôme), ainsi que sur les monuments aux Morts de Combronde et Pérignat-lès-Sarliève.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196302, notice BLANCHOT Albert, Jean, Francisque, Alexis [pseudonyme dans la Résistance : Croquignol] par Richard Dujon, Dominique Tantin, version mise en ligne le 20 octobre 2017, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Richard Dujon, Dominique Tantin

Albert Blanchot
Albert Blanchot
Crédit : MémorialGenWeb

SOURCES : SHD-PAVCC, Caen AC 21 P 24446 (à consulter). — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— Trait d’Union (bulletin de liaison de l’amicale de la zone 13) N°82 octobre 2014. Allocution d’Armant MANSAT (5/08/1984). — bulletin municipal de Neuf-Eglise (Puy-de-Dôme) N°15. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Patrice Provenchère, Le Corps franc des Truands, Polignac, éditions du Roure, 2010.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément