EMIR Marco [dit EMIR Marc]

Par Jean-Sébastien Chorin

Né le 4 mars 1914 à Constantinople (Empire ottoman), massacré le 19 juillet 1944 à Châtillon-d’Azergues (Châtillon, Rhône) ; employé de commerce ; victime civile.

Marco Emir, dit Marc Emir, était le fils de Joseph Emir et de Fortoni Mithrani. Ses parents résidèrent à Dardilly (Rhône). Marc Emir était marié et père d’un enfant. Il demeurait à Lyon (Rhône), 15 cours Vitton (VIe arr.). Il était employé de commerce, vraisemblablement dans le magasin de tapis d’Orient de Baruh Emir, 7 rue de la République (Lyon, 1er arr.).
Suite à une dénonciation, le 12 ou le 13 juillet 1944, Marc Emir, son oncle Baruh Emir et un membre de sa famille, Joseph Emir, furent arrêtés par la Gestapo parce qu’ils étaient juifs. Il furent incarcérés à la prison de Montluc (Lyon), dans la « Baraque aux Juifs ».
Le 19 juillet 1944, Marc Emir, Baruh Emir, Joseph Emir et quarante-neuf autres détenus furent extraits de Montluc et exécutés sommairement par les Allemands à Châtillon-d’Azergues (Rhône).
Le corps de Marc Emir fut décrit comme suit : 1m65, yeux marron, cheveux châtains foncés, calvitie fronto-tonsurale. Le 21 septembre 1944, il fut reconnu sous le numéro 44 par sa mère. Le 29 septembre 1944, il fut également identifié par son père, Joseph Emir, demeurant Saint-Paul (Alpes-Maritimes) qui reçut l’alliance en or de Marc Emir. Il fut inhumé au cimetière d’Amancey (Châtillon-d’Azergues). Exhumé le 8 octobre 1945, son corps fut enterré au cimetière juif de Lyon - La Mouche (VIIe arr.).
Son nom apparaît sur le monument rendant hommage aux fusillés du 19 juillet 1944 à Châtillon-d’Azergues et sur une stèle commémorative 1939-1945 à Dardilly.

Notice en cours de rédaction.

Voir Châtillon-d’Azergues

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196432, notice EMIR Marco [dit EMIR Marc] par Jean-Sébastien Chorin, version mise en ligne le 24 octobre 2017, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Jean-Sébastien Chorin

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, inventaire du Mémorial de l’Oppression (3808W), 3335W22, 3335W14, 3460W1, 3460W2, 3460W4, 3494W144.— Tal Brutmann, Bruno Fouillet, Antoine Grande, Les 52 de Châtillon-d’Azergues, internés de Montluc, fusillés le 19 juillet 1944, 2015.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément