REVILLE Jean, Claude

Par Jean-Sébastien Chorin

Né le 14 janvier 1920 à Saint-Laurent-lès-Mâcon (Saint-Laurent-sur-Saône, Ain), exécuté sommairement le 13 juin 1944 à Villeneuve (Ain) ; soudeur ; résistant dans l’Ain.

Jean, Claude Reville était le fils de Joseph et d’Antoinette Muron. Il était marié à Marie Antoinette Bernard et avait deux enfants. Il était soudeur et demeurait à Saint-Laurent-les-Mâcon (Saint-Laurent-sur-Saône, Ain).
Jean Reville fut résistant. Soupçonné d’activité terroriste, il fut arrêté par les Allemands le 13 mars 1944 à Saint-Laurent-lès-Mâcon. Il fut incarcéré à la prison de Montluc (Lyon, Rhône).
Le 13 juin 1944, il fut exécuté par les Allemands à Villeneuve (Ain) avec dix-huit autres détenus de Montluc.
Son corps fut décrit ainsi : 1m80, veste noire à deux boutons usagés, chemise bleue marine, pantalon bleu marine, béret vert C.J.F 1942 numéro 58, ceinture genre courroie de bidon, brodequins cloutés. Le 23 novembre 1944, Jean Reville fut identifié sous le numéro 14 par sa femme Marie Antoinette Bernard, demeurant à Saint-Laurent-les-Mâcon.
Il fut homologué RIF. Il obtint le titre d’interné résistant. Son nom apparaît sur le monument commémorant le massacre du 13 juin 1944 à Villeneuve et sur le monument aux morts de Saint-Laurent-sur-Saône.

Notice en cours de rédaction.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196475, notice REVILLE Jean, Claude par Jean-Sébastien Chorin, version mise en ligne le 25 octobre 2017, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Jean-Sébastien Chorin

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, inventaire du Mémorial de l’Oppression (3808W), 3335W22, 3335W8, 3460W3, 3460W4.— SHD, Vincennes, inventaire de la sous-série 16P.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément