BERTHONNET Étienne [dit Camille]

Par Jean-Luc Labbé

Né le 21 août 1859 à Valençay (Indre) ; ouvrier vigneron et bûcheron ; syndicaliste CGT des bûcherons de Valençay en 1913.

Fils d’Étienne Berthonnet (vigneron né vers 1828) et d’Elisabeth Roy, Étienne Berthonnet se faisait appeler Camille pour se différencier du président du syndicat des bûcherons de Valençay Étienne, dit Constant, Berthonnet.
Camille-Étienne, qui déclarait alors la profession de vigneron, s’était marié à 39 ans le 5 novembre 1898 avec Marie-Louise Méchant, domestique de 30 ans et fille de journalier. Il n’avait pas été fait de contrat de mariage. Camille-Étienne Berthonnet était donc un vigneron journalier agricole et non un propriétaire de sa vigne.
En 1911, Camille Berthonnet, qui savait lire et écrire contrairement à ses parents, participa à la création d’un syndicat CGT de bûcherons qui engagea une action de plusieurs mois. Le 29 décembre 1913, il fut élu au bureau syndical par l’assemblée générale présidé par Constant Berthonnet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196805, notice BERTHONNET Étienne [dit Camille] par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 7 novembre 2017, dernière modification le 29 novembre 2022.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre. — État civil de Valençay.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément