BONNIER Jean

Par Jean-Luc Labbé

Né le 9 septembre 1896 à Châteauroux (Indre) ; ouvrier en chaussures ; syndicaliste CGT à Châteauroux en 1919.

Fils de Rosalie Bonnier et de père inconnu et alors âgé de 23 ans, Jean Bonnier déposa en septembre 1919 à Châteauroux les statuts créant le syndicat CGT des « travailleurs de la chaussure ». Il s’agissait en fait de la recréation d’un syndicat qui avait été actif de 1901 à 1908 et dont Henri Poignault avait été l’initiateur. Marié et sans enfant en 1919, Jean Bonnier devint secrétaire de ce syndicat CGT dont la trésorerie fut confiée à Emile Souverain (né le 16 août 1896 à Châteauroux, fils de Jules Souverain et de Marie Synardon. Les deux hommes étaient domiciliés à Châteauroux.
Ce syndicat dut rencontrer des difficultés de fonctionnement et cessa rapidement toute activité. Un nouveau syndicat se créa en 1927 à l’initiative de Désiré Couraudon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article196952, notice BONNIER Jean par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 11 novembre 2017, dernière modification le 11 novembre 2017.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément