CAZES Marcel

Par Louis Botella

Syndicaliste cheminot FO de Paris.

Contrôleur technique adjoint puis chef de groupe à l’arrondissement Voie et Bâtiments de Paris-Est, Marcel Cazes quitta la CGT pour participer, en juillet 1947, à la création du Comité d’action syndicaliste (CAS). Mais lors de ce congrès constitutif, il exprima une certaine opposition à la création de la nouvelle organisation. Il fut l’un des fondateurs, le 16 janvier 1948, et le premier trésorier du syndicat FO des cheminots de Paris-Est.
En avril 1948, il fut élu secrétaire de la Section technique régionale Bureaux et Magasins de l’Union Est. À ce titre, il siégea au comité technique national de cette branche professionnelle jusqu’à l’automne 1961. En 1950, il fut également secrétaire du secteur de Paris-Est de la Fédération FO des cheminots. Il représenta son syndicat au congrès confédéral, tenu la même année, de la CGT-FO. Le 10 février 1956, lors de la réunion du conseil national auquel il appartenait, il fut l’un des cinq opposants (avec Lucien Massé de Paris-Nord, Camille Pallordet des Services centraux, Francis Rispoli de Marseille et Bernard Waeckerlé, également de Paris-Est) à la motion fédérale « défense de la démocratie », votée à la suite de la forte poussée du Mouvement Poujade lors des élections législatives de janvier 1956 et les violents incidents survenus le 6 février à Alger (visite de Guy Mollet*, chef du gouvernement).
En mai 1949, il était devenu membre de la commission exécutive de l’Union départementale interprofessionnelle FO de la région parisienne et avait été réélu l’année suivante.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1970, notice CAZES Marcel par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 13 mai 2012.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. PPo. — Le Rail syndicaliste, 1947, avril 1948-1958. — Force ouvrière, mai 1949 et mai 1950. — Compte rendu du congrès confédéral de 1950 de la CGT-FO. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément