SCHWARTZ Lucien

Par Philippe Wilmouth

Né le 29 novembre 1900 à Metz-Plantières (Moselle annexée à l’Empire allemand), mort le 12 janvier 1944 à la prison de Metz (Moselle annexée) ; victime civile.

Employé à l’usine sidérurgique UCPMI à Hagondange devenue Hermann Göring Werke après l’annexion, Lucien Schwartz fut arrêté le 28 septembre 1943 à Hagondange pour prophétie annonçant la défaite de l’Allemagne.
Il fut interné au camp de Woippy, puis à Berlin en octobre 1943 et à la prison de Metz où il décéda le 12 janvier 1944 suite aux mauvais traitements.
Son père Léon, né en 1879, fut arrêté le 4 novembre 1943 pour les mêmes motifs, interné et finalement libéré le 4 juin 1944. Il décéda des suites de son internement le 11 juin 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197006, notice SCHWARTZ Lucien par Philippe Wilmouth, version mise en ligne le 13 novembre 2017, dernière modification le 13 novembre 2017.

Par Philippe Wilmouth

SOURCES : AD Moselle 69J13, fonds Neigert. — Philippe Wilmouth, Grosshagendingen, Knutange, éd. Fensch-Vallée, 2005, p. 174.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément