LE BLAY André, Gabriel, Marie

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 14 mai 1923 à Guer (Morbihan), mort le 12 juin 1944 à Sérent (Morbihan) ; clerc d’avoué ; FFI.

André Le Blay était le fils d’Émile Marie Le Blay, décédé, et de Léonie Marie Trochu, sa veuve, domiciliée à Guer (Morbihan). Célibataire, il était domicilié à Ploërmel (Morbihan), où il exerçait la profession de clerc d’avoué.

Son acte de décès dressé en mairie de Sérent le 1er septembre 1944, qui n’évoque pas les circonstances de sa mort (mort au combat, maladie ou accident ?), le déclare décédé le 12 juin 1944 à La Nouette en Sérent, où était installé le PC des parachutistes SAS (Special air service) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI) qui tenaient le camp de Saint-Marcel.

André Le Blay a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

Son nom figure sur la liste des « FFI » du monument aux morts 1939-1945 de Sérent et sur le monument aux morts de Guer, orthographié « Leblay ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197103, notice LE BLAY André, Gabriel, Marie par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 18 novembre 2017, dernière modification le 3 mai 2020.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le monument aux morts 1939-1945 </br>de Sérent
Sur le monument aux morts 1939-1945
de Sérent
Sur le monument aux morts de Guer
Sur le monument aux morts de Guer
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16 P 346681. — Mémorial GenWeb. — État civil, Sérent (acte de décès).

Version imprimable Signaler un complément