JEANNIN Henri

Par Louis Botella

Né le 29 décembre 1872 à Clairefontaine [Étival-Clairefontaine] (Vosges), mort le 15 mai 1956 à Besançon (Doubs) ; ouvrier papetier ; syndicaliste CGT et coopérateur du Doubs.

Fils de Jean, Claude, né en 1936, et de Jeanne, Françoise, Adelaïde Hézard (1840-1903), Henri Jeannin, secrétaire du syndicat CGT des ouvriers papetiers des [Les] Près-de-Vaux (Besançon), figura, lors de sa création le 2 avril 1907, parmi les fondateurs et les premiers administrateurs de la boulangerie coopérative socialiste de Besançon.

Après la manifestation du 11 août 1908 à Besançon pour soutenir les travailleurs des soieries de cette ville, en grève depuis plusieurs semaines, Henri Jeannin fut condamné à 100 francs d’amende, en sa qualité de secrétaire de la Fédération ouvrière de Besançon dont il était le secrétaire fédéral depuis janvier 1908. Il habitait alors depuis huit ans à Morre, tout près de Besançon.

En novembre 1909, il fut élu conseiller prud’homme à Besançon. En 1913, il était membre de la commission exécutive de la Fédération ouvrière de Besançon (FOB), affiliée à la CGT.

Dans son ouvrage Besançon ouvrier, Aux origines du mouvement syndical, 1862-1914, Jean Charles signala que Henri Jeannin s’opposa, dès 1906, aux syndicalistes révolutionnaires qui animèrent un certain temps la Fédération ouvrière bisontine (FOB). En janvier 1908, Henri Jeannin devint secrétaire de la FOB.

En octobre ou novembre 1929, un Henri Jeannin était conseiller prud’homme ; s’agit-il du même militant ?

Henri Jeannin s’était marié le 19 février 1897 à Thoraise (Doubs) avec Jeanne Mandrot, née en 1876. Le couple eut trois enfants (deux garçons et une fille).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197264, notice JEANNIN Henri par Louis Botella, version mise en ligne le 5 décembre 2017, dernière modification le 20 août 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Doubs, 10 M 4100. — Le Socialiste comtois, organe hebdomadaire de la Fédération socialiste du Doubs (SFIO), 5 mai 1907, 30 août 1908, 10 et 24 octobre 1909 (Bibliothèque municipale de Besançon). — L’Œuvre sociale, organe d’unité syndicaliste, socialiste et coopératif, 16 novembre 1929 (Bibliothèque municipale de Besançon). — Jean Charles in Besançon ouvrier, Aux origines du mouvement syndical, 1862-1914, Presses universitaires de Franche-Comté, Besançon, 2010. — Site Internet Geanet. — Informations sur l’état-civil transmises en août 2021 par Michel Stimpfling.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément