BRODA Christian

Né le 12 mars 1916 à Vienne ; juriste ; député socialiste, ministre autrichien de la Justice.

Christian Broda fréquenta le lycée à Vienne et milita dans le mouvement des lycéens socialistes. Il obtint son baccalauréat en 1934, année de son premier emprisonnement pour activités antifascistes. Il fit ensuite des études de droit et d’histoire et passa son doctorat en droit. Engagé depuis sa jeunesse dans le mouvement socialiste, Broda eut aussi, passagèrement, des attaches avec les communistes. Mobilisé dans la Wehrmacht en mai 1940, il fut encore une fois en butte à des persécutions politiques en 1943, traduit devant un conseil de guerre et emprisonné. En 1945 il se trouvait à Ried-im-Innkreis (Haute-Autriche) où il devint président d’une commission dont la tâche était le rétablissement de la démocratie.
De retour à Vienne, membre de l’Association des Juristes socialistes, Broda exerça sa profession d’avocat ; en 1957, il fut délégué par le Parti socialiste au Bundesrat (Conseil fédéral) et, à partir de 1959, fut constamment élu député au Conseil national. Nommé ministre de la Justice en juin 1960, il exerça cette fonction jusqu’en avril 1966, puis de nouveau à partir du 21 avril 1970 dans le gouvernement socialiste du Dr Kreisky.
Membre de la commission pour le droit pénal et de différents autres organismes de juristes, le Dr Broda fut particulièrement intéressé par les problèmes de politique sociale, de législation pénale, de réforme de la démocratie du Parlement auxquels il a consacré de nombreuses études et plusieurs ouvrages.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197382, notice BRODA Christian, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 29 octobre 2018.

ŒUVRES  : Demokratie, Recht, Gesellschaft (Démocratie, Droit, Société), Vienne, 1962, 253 p. — Heraus aus der Sackgasse. Die sozialistische Initiative für Œsterreich (Sortons de l’impasse. L’initiative socialiste pour l’Autriche. Discours et articles), Vienne, 1964, 69 p. — Die veränderte Gesellschaft und die neuen Aufgaben der Sozialisten (La Société transformée et les tâches nouvelles des socialistes), Vienne, 1966, 63 p. — Die Stunde der Parlamentsreform ist gekommen (Le temps est arrivé de la réforme du Parlement), Vienne, 1970, 112 p.

SOURCE : Service dé presse de la Présidence de la République d’Autriche.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément