DAVID Anton

Né le 23 avril 1849 à Smichov (depuis 1909 district de Prague, République Tchèque), mort à Vienne le 20 décembre 1924.

Anton David fut l’un des dirigeants ouvriers de l’organisation social-démocrate d’Ottakring, quartier prolétaire de l’agglomération viennoise, un ami et un proche collaborateur de Franz Schuhmeier. Ce dernier lui confia l’administration de son journal Die Volkstribüne (La Tribune populaire). C’est sur son initiative que le Parti social-démocrate décida en 1902 de prélever un impôt électoral payable par les membres du parti en même temps que l’abonnement à la Volkstribüne et destiné à financer la campagne électorale. Élu en 1911 député au « Reichsrat » (Conseil d’Empire), il fit partie de la minorité de gauche pendant la guerre et fut l’un des signataires de la résolution présentée par la gauche lors de la conférence du parti en novembre 1916. Il déploya une grande activité pacifiste, prit la parole à de nombreuses réunions où il dénonça l’absence totale de liberté d’expression en Autriche. Membre de l’assemblée constituante en 1918, il fut élu député au « Nationalrat » (Conseil national) en février 1919 et y sièga jusqu’en 1920.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197395, notice DAVID Anton, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 31 octobre 2018.

SOURCES : L. Brügel, Geschichte der œsterreichischen Sozialdemokratie (Histoire de la social-démocratie autrichienne), vol. Y. — Rudolf Neck, Arbeiterschaft und Staat im ersten Weltkrieg (Les Ouvriers et l’Etat pendant la Première Guerre mondiale) vol. I, Vienne, 1964.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément