DOBRETSBERGER Josef

Par Félix Kreissler

Né le 28 février 1903 à Linz ; mort le 23 ma] 1970 ; économiste ; professeur d’Université ; ministre des Affaires sociales, octobre 1935-mai 1936 ; fondateur de l’Union démocratique.

Brillant économiste, auteur de divers ouvrages d’économie politique, Dobretsberger se situa toujours à l’aile « sociale » du mouvement chrétien-social. En 1929-1930, il fut secrétaire général de l’Association paysanne d’Autriche (Bauernbund). Nommé en 1934 professeur à l’Université de Graz, il fut appelé par Schuschnigg au gouvernement, le 17 octobre 1935, et détint le ministère des Affaires sociales. Son ambition était de réaliser un « État social » et il fut appelé « ministre des ouvriers ». Mais son action fut de courte durée et, dès le 14 mai 1936, il dut abandonner son poste devant la résistance des « Heimwehren » à laisser se réaliser une politique d’ouverture à gauche. Il fut alors élu recteur de l’Université de Graz.
Arrêté après l’annexion de l’Autriche par les nazis, Dobretsberger se réfugia d’abord à Istanbul où il enseigna à l’Université jusqu’en 1941, puis au Caire où il exerça également à l’Université.
Revenu en Autriche en 1946, il reprit la chaire d’économie politique à l’Université de Graz et son poste de recteur. Il adhéra tout d’abord au Parti populiste qu’il abandonna peu après pour fonder l’Union démocratique (Demokratische Union) qui devait s’allier au Parti communiste en 1953 dans 1’« opposition populaire » (Volksopposition).
Retiré de la vie publique, Dobretsberger se consacra à l’enseignement universitaire pendant les dernières années de sa vie. Dans ses ouvrages d’économie politique, il tenta toujours de saisir les corrélations économiques dans leur contexte social et historique.
Non conformiste, il fut en butte, pendant les dernières années de sa vie, aux inimitiés des milieux établis. Il appartenait au Conseil mondial de la paix et fut vice-président de l’association Autriche-U.R.S.S.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197400, notice DOBRETSBERGER Josef par Félix Kreissler, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 31 octobre 2018.

Par Félix Kreissler

ŒUVRES : Die Gesetzmässigkeit in der Wirtschaft (Les Lois de l’économie), 1927. — Konkurrenz und Monopol in der gegenwärtigen Wirtschaft (Concurrence et monopole dans l’économie contemporaine). — Das Geld im Wandel der Wirtschaft (L’Argent dans l’évolution de l’économie), — Freie oder gebundene Wirtschaft (Economie libre ou dirigée), 1932. — Von Sinn und Werden des neuen Staates (Du sens et du devenir du nouvel Etat), Graz, 1934, 64 p. — Sozialpolitik im neuen Staat (Politique sociale dans le nouvel Etat) 1936, 30 p. — Die Wirtschafts politischen Aufgaben des neuen Staates (Les tâches de politique économique du nouvel Etat), 1937, 112 p. — Katholische Sozialpolitik am Scheideweg (La Politique sociale catholique au tournant), 1947. — Neue Beiträge zur Wirtschaftstheorie (Nouvelles contributions aux théories économiques), 1949.

SOURCE : Wiener Tagebuch, juillet-août 1970.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément