FLOSSMANN Ferdinanda

Par Bruno Sokoll

Née le 12 mars 1888 à Haugsdorf près de Vienne ; morte à Linz le 13 juillet 1964 ; dirigeante socialiste.

Le père de Ferdinanda Flossmann était employé des postes et les parents de sa mère étaient vignerons. Ferdinanda fut initiée à la pensée socialiste par sa mère, à Vienne, et elle adhéra à l’Association d’éducation ouvrière de Mayerling. Elle y fit la connaissance d’Adelheid Popp et du député Wutschel. Après ses études à l’école de commerce, elle travailla comme employée des postes ; elle épousa un employé des chemins de fer et alla s’installer à Linz. Militante du Parti social-démocrate, F. Flossmann fut élue au « Landtag » (Assemblée régionale) de Haute-Autriche en 1925 puis au « Nationalrat » (Conseil national) en 1930.
Orateur et organisatrice exceptionnelle, elle fut, après les événements de février 1934, incarcérée à cinq reprises. Après la libération de l’Autriche, elle fut élue, en novembre 1945, au « Nationalrat » où elle siégea jusqu’en 1964. En 1949, et durant plus de dix années, elle fut présidente de la commission des Finances et du Budget, charge qu’elle fut la première femme à exercer.
A côté de ses activités parlementaires, elle exerça également d’autres fonctions, celles notamment de présidente du comité régional des femmes de Basse-Autriche et de membre du comité directeur du parti socialiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197426, notice FLOSSMANN Ferdinanda par Bruno Sokoll, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 14 novembre 2018.

Par Bruno Sokoll

SOURCES : Auf den Zinnen der Partei (Aux créneaux du Parti). — Arbeiter Zeitung (Journal des Travailleurs).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément