HOLZHAMMER Josef

Par Herbert Steiner

Né le 23 novembre 1850 à Absam (Tyrol) ; mort le 23 mai 1942 ; pionnier du mouvement ouvrier et socialiste du Tyrol.

Le père de Josef Holzhammer était paysan et travaillait dans les mines de sel. Josef alla à l’école primaire à Absam. II devait, sur les conseils de son instituteur, devenir prêtre, mais il ne put continuer ses études en dépit de son désir d’apprendre, car ses parents devaient subvenir aux besoins de douze autres enfants. Josef devint alors manœuvre dans différentes fabriques. Il décida d’apprendre à travailler le fer et fit son apprentissage aux forges d’Absam. Plus tard, il entra aux ateliers des chemins de fer à Innsbruck où il devint contremaître ; il était aussi à cette époque un militant socialiste remarqué. En 1874, on lui proposa le poste de premier contremaître à condition qu’il quittât l’Association social-démocrate. Il refusa et quitta l’usine. La même année, il fut arrêté pour propagation d’écrits socialistes.
J. Holzhammer était l’un des fondateurs des organisations ouvrières du Tyrol, notamment de l’Association générale des Travailleurs créée à Innsbruck en 1871, de la caisse d’assurance-maladie des travailleurs du Tyrol et de diverses associations d’éducation ouvrière.
Combatif, excellent propagandiste, il organisa de nombreuses réunions, dirigées surtout contre les politiciens cléricaux. En 1905, il fut élu au Conseil municipal d’Innsbruck comme représentant du faubourg de Wilten. En 1907, il fut élu avec une forte majorité député socialiste au « Reichsrat » (Conseil d’Empire). Après l’avènement de la République, il fut élu, en 1918, au « Landtag » (Assemblée régionale) du Tyrol. Il fut par intermittence président du « Landtag » et, dans le gouvernement du « Land », chargé des affaires sociales. Il occupait également de hautes fonctions à la Chambre des ouvriers du Tyrol et à la caisse d’assurance-maladie.
En 1930, à quatre-vingts ans, il prit sa retraite.
Son enterrement, en mai 1942, au temps de l’occupation nazie, rassembla de nombreux ouvriers. Une rue d’Innsbruck ainsi qu’un buste sculpté par Franz Santifaller gardent le souvenir de ce pionnier du mouvement ouvrier tyrolien.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197495, notice HOLZHAMMER Josef par Herbert Steiner, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 21 novembre 2018.

Par Herbert Steiner

SOURCE : Werk und Widerhall. Grosse Gestalten des œsterreichischen Sozialismus (L’Œuvre et son écho. Grandes personnalités du socialisme autrichien), édité par Norbert Leser, Vienne, 1964.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément