JOBST Johann, Anton

Né en 1869 à Asch, en Bohême ; mort le 31 mars 1898.

Johann Jobst était fils d’un tisserand. Il fréquenta une école technique et, pendant son compagnonnage, parcourut l’Autriche, l’Allemagne et la Hongrie. Revenu dans son pays en 1890, il adhéra au Parti social-démocrate et devint un organisateur et un propagandiste socialiste de renom. En 1893, il fut appelé à la direction du journal Volkswille (Volonté du Peuple). Surmené, il succomba à une crise cardiaque à l’âge de vingt-neuf ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197511, notice JOBST Johann, Anton, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 27 novembre 2018.

SOURCES : Arbeiter Zeitung, lei avril 1898. — Simon Starck, Auch ein Märzgefallener. Erinnerungen aus dem Leben und agitatorischen Wirkendes Genossen Johann, Anton Jobst, (Encore une des victimes de Mars, Sur la vie et l’activité militante du camarade J.-A. Jobst), Tachau, 1900, 67 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément