KLAHR Alfred. Pseudonymes : Rudolf P. et Gruber Ph.

Né le 16 septembre 1904 à Vienne ; mort à Varsovie en juillet 1944, Théoricien communiste et résistant.

Klahr étudia l’économie et les sciences politiques, et passa son doctorat à Vienne en 1928. Il milita activement dès 1923 avec les lycéens socialistes puis à l’Union des jeunesses communistes et au mouvement étudiant. Arrêté en mars 1934 et incarcéré, il dut quitter l’Autriche à sa libération en novembre. Il se rendit alors en U.R.S.S. où il enseigna dans une université pendant quelques années. De retour en Autriche, il appartint au Comité central du Parti communiste clandestin. Théoricien, il consacra plusieurs études au concept de « nation autrichienne ».
En 1938, il émigra en France. Arrêté en mai 1941, il parvint à s’enfuir en Suisse en novembre 1941. Mais il fut refoulé. Revenu en France, il fut de nouveau arrêté et interné au camp de Vernet, puis extradé. En août 1942, il fut conduit au camp de concentration d’Auschwitz. Il parvint à s’enfuir en juin 1944 grâce à l’aide du comité clandestin du camp. Il fut abattu dans les combats de la résistance à Varsovie en juillet 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197530, notice KLAHR Alfred. Pseudonymes : Rudolf P. et Gruber Ph., version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 12 mars 2019.

ŒUVRES : (Anonyme), Die nationale Frage und œsterreichs Kampf um seine Unabhängigkeit. Ein Sammelband. Vorwort von J. Koplenig (La question nationale et la lutte de l’Autriche pour son indépendance nationale. Recueil. Préface de J. Koplenig). Paris, Edit. Prométhée, 1939, 264 p.

SOURCES : Herbert Steiner, Gestorben für Œsterreich. Widerstand gegen Hitler. Eine Dokumentation (Morts pour l’Autriche. La résistance contre Hitler. Documentation), Vienne, 1968.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément