KLENNER Fritz

Né le 13 août 1906 à Vienne ; employé de banque ; dirigeant syndicaliste et socialiste.

Le père de Fritz Klenner était employé des postes. Son fils fit des études secondaires, puis fréquenta une école de commerce. En 1921, il devint employé de banque et milita au sein de son syndicat. Il faisait également partie des Jeunesses socialistes et, en 1926, il suivit les cours de l’Université ouvrière. De février 1934 à 1938, il anima le syndicat clandestin des employés de banque et milita avec les Socialistes Révolutionnaires.
Après la guerre, Fritz Klenner fut un des fondateurs de la Fédération des syndicats autrichiens et, pendant dix années, de 1945 à 1955, fut rédacteur en chef de la presse syndicale, puis secrétaire général adjoint de la Fédération syndicale autrichienne. Depuis 1959, il est président de la Commission centrale de contrôle de la Fédération des syndicats autrichiens. En 1963, il a été en outre nommé directeur général de la Banque pour le Travail et l’Economie (Bank für Arbeit und Wirtschaft).
Membre de la direction du Parti socialiste depuis 1956, Fritz Klenner est l’un de ses théoriciens : il appartint à la commission d’élaboration du nouveau programme. Il fut, de 1958 à 1961, député au « Nationalrat » (Conseil national).
En 1961, il mit en place un important programme d’éditions syndicales et il dirige les éditions Europa-Verlag, la Guilde Gutenberg, etc... De 1956 à 1968, chargé de cours (Dozent) à l’Académie sociale de la Chambre des ouvriers et employés de Vienne, il enseigna l’histoire du mouvement ouvrier. On lui doit un très important ouvrage sur l’histoire des syndicats autrichiens.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197531, notice KLENNER Fritz, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 12 mars 2019.

ŒUVRES : Putschversuch oder nicht ? (Tentative de putsch ou non ?), Vienne, 1950. — Geschichte der œsterreichisehen Gewerkschaftsbewegung (Histoire du mouvement syndical autrichien), 2 vol., Vienne, 1951-1953. — Das Unbehagen in der Demokratie (Le malaise dans la démocratie), Vienne, 1956. — Umdenken tut not ! Die sozialistische Alternative (L’Alternative socialiste), Vienne, 1968. — Chance oder Illusion ? Zum Problem des betrieblichen wirtschaftlichen Mitbestimmung (Problème de la participation à l’économie des entreprises), Vienne, 1970.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément