KOSTROUN Ludwig

Par Félix Kreissler

Né le 25 janvier 1907 à Vienne ; tailleur ; militant syndicaliste ; député socialiste.

Ludwig Kostroun fit son apprentissage de tailleur et fut, dès 1922, président de la Jeunesse socialiste de l’arr. d’Ottakring à Vienne et, peu après, membre de la direction du district. En 1925, il fonda la section des jeunes du syndicat du Textile et de l’Habillement et devint, en 1933, à l’âge de vingt-six ans, président en exercice de ce syndicat.
Dès l’interdiction du parti social-démocrate et des syndicats libres, en février 1934, Kostroun participa à la création du mouvement clandestin des Socialistes Révolutionnaires et fit partie en février du groupe des « cinq » qui devint le Comité central provisoire du mouvement.
A son retour de Hollande où il s’était rendu avec Holowatyi auprès du secrétariat international des ouvriers du textile, il fut arrêté, fin mars 1934, et interné au camp de Wollersdorf. Libéré après plusieurs mois de détention, Kostroun reprit son activité dans le mouvement clandestin. Il fut membre de la commission pour la reconstitution des syndicats libres, et réussit à regrouper les syndicats dispersés en plusieurs branches dans la fédération des travailleurs du textile, de l’habillement et du cuir.
En mars 1938, lors d’une réunion des hommes de confiance des travailleurs du textile et de l’habillement et avec l’accord de la direction clandestine des syndicats, Kostroun mit en garde contre le danger hitlérien et se prononça pour le referendum en faveur de l’Autriche, au moment même où le chancelier fédéral Schuschnigg se démettait de ses fonctions pour laisser la place à Seyss-Inquart, homme de confiance du N.S.D.A.P. (Parti national socialiste allemand). Ce fut là une des dernières manifestations en faveur de la liberté de l’Autriche.
Mobilisé dans la Wehrmacht de 1940 à 1945, Kostroun participa très vite à la résistance contre la dictature hitlérienne et fit partie de l’organisation socialiste révolutionnaire clandestine dirigée par Alfred Migsch. Après le rétablissement de la République, Kostroun fut élu en décembre 1945 député au « Nationalrat » (Conseil national) où il fut constamment réélu. Il appartient également au comité directeur du Parti socialiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197542, notice KOSTROUN Ludwig par Félix Kreissler, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 13 mars 2019.

Par Félix Kreissler

SOURCES : Notice autobiographique.— Walter Wisshaupt, Wir kommen wieder !.,. (Nous reviendrons !...) Vienne, 1967.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément