MALETA Alfred

Par Franz Vogel

Né le 15 janvier 1906 à Mœdling en Basse-Autriche. Leader syndicaliste chrétien ; secrétaire général du Parti populiste autrichien (1951-1960).

Alfred Maleta fit ses études secondaires au lycée de Linz, puis étudia le droit à l’université de Graz. Après l’obtention de son doctorat, il exerça la profession d’avocat.
A l’âge de vingt-six ans, il commença à militer dans les rangs du Parti social-chrétien. De 1934 au 11 mars 1938, il fut, à Linz, premier secrétaire de la Chambre des ouvriers et employés de Haute-Autriche et président pour cette région de la Fédération des syndicats autrichiens. Les relations qu’en sa qualité de secrétaire de la Chambre des ouvriers et employés il entretenait avec des militants et des membres du Parti social-démocrate, interdit depuis février 1934, l’incitèrent à rédiger une brochure qui devait faire grand bruit dans les milieux politiques : Der Sozialist im Dollfuss-Œsterreich (Le socialiste dans l’Autriche de Dollfuss).
En mars 1938, Maleta fut arrêté par la Gestapo et déporté aux camps de concentration de Dachau, puis de Flossenburg d’où, en 1941, il fut incorporé dans la Wehrmacht allemande. .
Après le rétablissement de la République d’Autriche, il fut nommé directeur-adjoint du service de la main d’œuvre au « Land » de Haute-Autriche et, en novembre 1945, président du groupe syndical chrétien — Fédération des ouvriers et employés — au sein de la Fédération des syndicats autrichiens. La même année, il fut élu président de la direction de Haute-Autriche du Parti populiste autrichien (Œ.V.P.). Il fut élu député au « Nationalrat » (Conseil national) en novembre 1945 et toujours réélu depuis. En 1950, il fut désigné comme président du groupe du Parti populiste autrichien au sein de la commission paritaire sur les problèmes des prix et des salaires auprès du ministère fédéral pour les entreprises nationalisées ; l’année suivante, de 1951 à I960, il fut secrétaire général de l’Œ.V.P. et, de 1953 à 1962, président du groupe parlementaire de ce parti. De 1955 à 1960, il fut président adjoint des Nouvelles Équipes internationales, l’Union des partis chrétiens-démocrates d’Europe. A partir de 1961 et jusqu’en 1970, Alfred Maleta exerça les fonctions de président du « Nationalrat » (Conseil national).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197569, notice MALETA Alfred par Franz Vogel, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 13 mars 2019.

Par Franz Vogel

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable