REICHHOLD Ludwig

Né en 1911 à Alt-Aussee, Ludwig Reichhold apprit le métier de libraire et adhéra au mouvement ouvrier chrétien. En 1933, il devint rédacteur en chef du journal chrétien Arbeiter (Travailleur) à Innsbruck. En 1934, il remplaça Leopold Kunschak à la rédaction de l’Œsterreichische Arbeiter-Zeitung (Journal autrichien des Travailleurs). Il appartenait à l’aile antifasciste du mouvement ouvrier chrétien au sein de laquelle il milita de 1938 à 1944 et dont il rédigea alors le programme social. A partir de 1947, il fut rédacteur du Kleines Volksblatt (Petit journal du peuple) à Vienne, puis rédacteur en chef du Volksblatt (Journal du Peuple). De 1949 à 1952, il fut rédacteur en chef de Freiheit (Liberté), organe de l’Association des ouvriers et employés du Parti populiste autrichien. Théoricien du mouvement ouvrier chrétien, il fut rédacteur en chef, en 1960-1961, des Österreichischen Monatshefte (Cahiers autrichiens mensuels), revue théorique de ce même parti. En juillet 1963, le titre de professeur lui fut décerné.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197644, notice REICHHOLD Ludwig, version mise en ligne le 23 avril 2019, dernière modification le 27 mars 2019.

ŒUVRE : Opposition gegen den autoritären Staat, Christlicher Antifaschismus 1934-1938 (Opposition à l‘État autoritaire. Antifascisme chrétien 1934-1938), Vienne, 1964. — Arbeiterbewegung jenseits des totalen Staates. Die Gewerkschaften und der 20. Juli 1944 (Mouvement ouvrier au-delà de l‘État totalitaire. Les syndicats et le 20 juillet 1944), Vienne, 1965.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément