CHENARD Paul

Par Sylvain Boulouque

Né le 1er mai 1932 ; mort le 19 juin 1993 ; ouvrier à la SNECMA ; militant anarchiste de Paris.

Paul Chenard était le fils de Raoul Chenard*, militant anarcho-syndicaliste membre de la CGT-SR puis de la CNT. Après avoir exercé différents métiers, Paul Chenard, dit « Paulo », fut ouvrier à la SNECMA. Il inscrivit son militantisme dans la tradition familiale. Syndiqué à Force ouvrière, il avait adhéré à la Fédération anarchiste au début de l’année 1954, militant au groupe Kropotkine (Paris-Sud).
Le 10 mai 1968 au soir, il participa au gala annuel de soutien au Monde libertaire durant lequel Léo Ferré chanta pour la première fois « Les Anarchistes », puis il rejoignit les barricadiers rue de Thouin et y resta toute la nuit avec ses compagnons. Durant les journées de mai, il accompagna également le vieux militant syndicaliste révolutionnaire et libertaire Nicolas Lazarévitch quand ce dernier prit la parole à la Sorbonne. Paul Chenard exerça à plusieurs reprises des responsabilités dans la Fédération anarchiste à partir du milieu des années 1950 (comité de lecture, relations extérieures...). Il était également membre de l’Association des amis de Louis Lecoin et de l’Union pacifiste de France. En 1974, lors de la réforme de Michel Debré sur les sursis dans l’armée, alors qu’il était secrétaire aux relations extérieures de la Fédération anarchiste, il publia Fais pas le Zouave, qui rendait public le statut d’objecteur de conscience. Il avait obtenu, grâce à l’aide de ses compagnons Maurice Joyeux* et Maurice Laisant*, le soutien de la Ligue des droits de l’Homme, de FO et de la CFDT. Risquant une peine de prison, il fut condamné à 4 000 F d’amende, peine qui, selon ses mots, était finalement symbolique.
Depuis la création de Radio libertaire, en 1981, il animait le samedi matin une émission intitulée « La chronique du père peinard », dans laquelle « Paulo », sur un ton gouailleur et avec un accent « parigo », proposait une analyse très personnelle de l’actualité. Il avait rejoint le groupe du XIVe arrondissement de la Fédération anarchiste. « Paulo » Chenard mourut des suites d’un accident cérébral qui l’emporta rapidement le 19 juin 1993.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article19765, notice CHENARD Paul par Sylvain Boulouque, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 12 novembre 2018.

Par Sylvain Boulouque

SOURCES : Témoignages oraux. — Renseignements fournis par Philippe Spec.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément