GOURIO Julien

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 15 février 1920 à Caudan (Morbihan), mort des suites de ses blessures le 30 août 1944 à Auray (Morbihan) ; chauffeur ; FFI.

Julien Gourio était le fils de Pierre Marie Gourio, décédé, et de Jeanne Louise Trécant. Célibataire, il était domicilié à Pleugriffet (Morbihan), où il exerçait la profession de chauffeur d’autos.

Il s’engagea dans les Forces française de l’intérieur (FFI) au sein du 10e Bataillon FFI du Morbihan, devenu 10e Bataillon Rangers, commandé par Jean Le Coutaller. Grièvement blessé le 30 août 1944 sur le front de la poche de Lorient, il est mort des suites de ses blessures le 30 août 1944 à l’hôpital d’Auray (Morbihan).

Il a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

À Caudan, le nom de Julien Gourio est inscrit sur la la liste « 1939 - 1945 » du monument aux morts communal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197821, notice GOURIO Julien par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 1er décembre 2017, dernière modification le 11 février 2020.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le monument aux morts de Caudan
Sur le monument aux morts de Caudan
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 198 606. — SHD, Vincennes, GR 16 P 265 518. — État-civil, Caudan (acte de naissance) ; Auray (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément