CERCELLIER Daniel

Par Michel Gorand

Né le 24 janvier 1924 à Paris (VIe arr.), mort le 5 décembre 1980 à Paris (VIIe arr.) ; employé principal puis agent d’administration ; membre du bureau national de la Fédération des cheminots CFTC (1962-1964) puis CFDT (1967-1976).

Entré à la SNCF en septembre 1942, comme auxiliaire mineur au service VB, Daniel Cercellier fit son service militaire de février 1945 à mai 1946. Il entra au service du contrôle des recettes marchandises comme auxiliaire bureau en août 1947, puis devint employé stagiaire au dépôt de La Chapelle en mai 1948. Secrétaire du syndicat des cheminots CFTC de La Chapelle à l’issue de l’assemblée générale de janvier 1951, il fut également le responsable, sur le réseau Nord, des équipes de cheminots du Mouvement républicain populaire (MRP) à partir de leur création en 1959. A partir du congrès de février 1954 il siégea au conseil fédéral des cheminots CFTC au titre de l’Union Nord.

Nommé employé principal en octobre 1960, il fut élu au bureau national des cheminots CFTC lors du congrès d’octobre 1962 et fut responsable de la commission technique nationale des services administratifs. D’autre part il fut élu au conseil d’administration de l’association chargée de la gestion de la maison familiale des vacances des cheminots de France (CFTC) de St Denis près Martel (Lot), lors de l’assemblée générale du 27 janvier 1962, avec le titre de secrétaire trésorier, poste qu’il occupa jusqu’au 12 mars 1966, date de l’assemblée générale de dissolution de l’association dont il fut le liquidateur. Daniel Cercellier siégea au conseil national de la fédération des cheminots CFDT dès janvier 1965, puis fut élu au bureau national au congrès de Dourdan en avril 1967 et nommé trésorier adjoint, chargé de l’administration fédérale. Il fut renouvelé dans ses fonctions aux congrès fédéraux de 1970, 1973 et 1975, tout en demeurant responsable de la commission technique nationale des services administratifs. Nommé à la Région de Paris-Nord en janvier 1973, il prit sa retraite, avec le grade d’agent d’administration, en mai 1979.

Marié en juin 1947 à Paris (XVIIIe arr.), divorcé de Colette Grard, puis remarié en avril 1972 à Paris (IXe arr.) avec Paulette Tabiteau, il était père de trois enfants issus de son premier mariage.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1981, notice CERCELLIER Daniel par Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 11 septembre 2019.

Par Michel Gorand

SOURCES : Arch. CFDT. — Le Cheminot de France. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Notes de Georges Ribeill. — État civil. — Message de Anne-Marie Cercellier du 5 septembre 2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément