GRANGER Marie

Par Michel Gorand

Né le 29 mai 1892 à Faverolles (Indre), massacré le 30 août 1944 à Nouans-les-Fontaines (Indre-et-Loire) ; cultivateur.

Fils d’Eugène Granger et de Marie, Joséphine Robin. Marie Granger était cultivateur à Lambinet, commune de Nouans-les-Fontaines et l’époux de Clémence Brossier. Le 29 août, il n’était pas à la ferme de Lambinet, où des membres de sa famille furent assassinés par des soldats allemands, car il donnait un coup de main à des voisins à la ferme voisine des Touches. Il fut massacré par des soldats allemands, le 30 août 1944 à 15h à la ferme de Lambinet, commune de Nouans-les-Fontaines, par d’autres soldats allemands, lors de leur retraite. Déclaration de décès le 1er septembre par Charles Bourbon, menuisier à Nouans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article198244, notice GRANGER Marie par Michel Gorand, version mise en ligne le 17 décembre 2017, dernière modification le 17 décembre 2017.

Par Michel Gorand

SOURCES : n° 19 du registre des décès de Nouans-les-Fontaines. « Commémoration aux 4 stèles – Nouans-les-Fontaines » en ligne. Archives de la mairie de Nouans.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément