LANGLOIS Paul dit « Energic »

Par Henri-Ferréol Billy

Né le 8 juillet 1925 à Tréteau (Allier), porté disparu depuis le 10 août 1944 ; agriculteur ; FTP.

Fils de Jean et de Marie Bonin, il était agriculteur à Tréteau. En décembre 1943, il intègre la section de Tréteau des FTP. Son groupe intègre le camp FTP Dionnet début juin 1944.

Le 23 juillet, Paul Langlois est fait prisonnier par les allemands lors de l’attaque du camp Dionnet et remis par à la Gestapo à Vichy. Le 29 juillet, il est envoyé à la prison allemande du 92e RI à Clermont-Ferrand avant d’être de nouveau renvoyé à Vichy.

Il est vu vivant pour la dernière fois le 10 août 1944. Il aurait vraisemblablement emmené en bus avec d’autres prisonniers en direction de Dijon le 15 août 1944 pour être déporté. Mais on ne trouve pas de trace de lui dans les recensements de déportés. On ne sait pas ce qu’il est advenu de lui. Son sort pourrait être à rapprocher de André BAISLE dont on est sans nouvelles depuis le 10 août.

Le 17 novembre 1954, le tribunal civil de Cusset le déclare comme étant décédé le 15 août 1944 à Vichy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article198455, notice LANGLOIS Paul dit « Energic » par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 23 décembre 2017, dernière modification le 15 janvier 2021.

Par Henri-Ferréol Billy

SOURCES : DAVCC, Caen. – SHD Vincennes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément