RIOU Émile, Arsène

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 26 décembre 1920 à Lancieux (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), exécuté sommairement le 11 août 1944 à Pleurtuit (Ille-et-Vilaine) ; résistant FFI.

Émile Riou était le fils d’Émile et de Félicie Marochain, fermière. Il était domicilié au hameau de l’Ânerie, à Lancieux (Côtes-du-Nord).
Il entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’Intérieur (FFI) au début des combats pour la Libération le 3 août 1944. Le 11 août, alors qu’il se reposait dans une grange, il fut arrêté par une patrouille allemande se dirigeant vers Saint-Briac-sur-Mer (Ille-et-Vilaine). Il fut exécuté d’une balle dans le front. Son corps fut découvert le 19 août 1944 dans une fosse au Point du Jour à Pleurtuit (Ille-et-Vilaine). Un jugement déclaratif de décès fut transcrit le 14 décembre à Pleurtuit. Il fut enregistré comme "victime civile" par le ministère de la Défense.
L’acte de décès fut transcrit le 27 décembre à Lancieux (Côtes-du-Nord).
Il est inhumé dans le caveau familial au cimetière communal, à Lancieux
Son nom figure sur le monument aux morts et sur la plaque commémorative 1939-1945 dans l’église Saint-Cieux, à Lancieux (Côtes d’Armor) et sur la stèle commémorative en mémoire des victimes civiles, à Pleurtuit (Ille-et-Vilaine).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article198481, notice RIOU Émile, Arsène par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 25 décembre 2017, dernière modification le 9 février 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Jean-Claude Petit, La Bataille de Pleurtuit, 1993.— Mémorial GenWeb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément