LESPINE Marcel

Par Jean-Paul Bedoin

Né le 31 décembre 1918 à Saint-Astier (Dordogne), exécuté sommairement le 12 août 1944 à Périgueux (Dordogne) ; cultivateur ; résistant ?

Marcel Lespine, fils de feu Jean et de Gouzou Faurelle, était célibataire et domicilié à Razac-sur-l’Isle où il était cultivateur.
Il fut arrêté dans une opération de contrôle comme Charles Mangold par une patrouille allemande, sur la route de Bordeaux, entre Razac et La Cave. Selon les sources, « il portait une chemise en toile de parachute » ou bien « il passait à vélo avec un brassard bleu-blanc-rouge ».
Il fut interné à la caserne Daumesnil et exécuté, comme le précise l’acte de décès n° 659 du 25 août 1944, « le 12 août 1944, à dix-huit heures ».



Voir Périgueux, Mur des Fusillés, Caserne Daumesnil, Rue du 5e Régiment de Chasseurs (5 juin-17 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article198539, notice LESPINE Marcel par Jean-Paul Bedoin, version mise en ligne le 27 décembre 2017, dernière modification le 9 janvier 2018.

Par Jean-Paul Bedoin

SOURCES : Arch. dép. Dordogne. — Archives privées de l’auteur. — Guy Penaud, Histoire de la Résistance en Périgord, Bordeaux, Éditions Sud-Ouest, 2013. — état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément