LIORE Albert dit « Jean »

Par Henri-Ferréol Billy

Né le 28 janvier 1917 à Paris-5e (Seine), mort accidentellement le 27 novembre 1944 à Vichy (Allier) ; artisan ; FTPF.

Fils de Marie-Louise Liore, née le 16 mai 1882 à Chirat-l’Eglise (Allier), il était pupille de l’assistance publique. Il épousa à Bellenaves le 5 novembre 1931 Gabrielle Glachet, native de Bellenaves, dont il aura un fils né en avril 1944.

Il fut capturé lors de la débâche en juin 1940 et s’évada en novembre 1940 avant de retourner à Bellenaves où il était artisan.

Il devint commissaire aux opérations du Camp FTP Dionnet en juin 1944. Absent lors de l’attaque du camp le 23 juillet, il fut nommé chef d’un détachement de la compagnie Marceau le 2 août.

Alors qu’il était en mission pour désamorcer des engins explosifs, il fut grièvement blessé le 26 novembre 1944 à Saint-Pourçain-sur-Sioule (Allier). Le jour même il fut admis à l’hôpital de Vichy mais décéda le lendemain.

Son nom figure sur le monument aux morts de Bellenaves.

Il est déclaré « mort pour la France ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article198562, notice LIORE Albert dit « Jean » par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 28 décembre 2017, dernière modification le 26 avril 2021.

Par Henri-Ferréol Billy

SOURCES : DAVCC, Caen. – SHD Vincennes. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément