PAYEN Marie-Louise née CONTOUX

Par Gilles Morin

Née le 19 août 1899 à Dompierre-sur-Besbre (Allier) ; résistante socialiste de la Seine ; déportée politique.

Mariée à Charles Payen, expert comptable, ils vivaient séparés depuis 1942. Elle avait une fille issue d’un premier mariage.
Résistante, agent de transmission du réseau Alliance, Marie-Louise Payen avait mis son appartement 120 rue de la Pompe à la disposition du réseau pour l’installation d’un poste émetteur.
Arrêtée le 6 juillet 1944 sur dénonciation, torturée par la Gestapo, elle a été incarcérée à la prison de Fresnes jusqu’au 15 août. Elle sera par la suite réformée à 75 % pour les blessures reçues au cours de ses interrogatoires. Déportée en Allemagne, elle a été rapatriée le 7 juin 1945.
Elle obtint le grade d’officier des Forces françaises combattantes.
Membre de la Fédération nationale des déportés et internés de la Résistance, déléguée de l’ADIR au Comité du souvenir et des manifestations nationales, Marie-Louise Payen fut candidate aux législatives de 1951, en deuxième position derrière Daniel Mayer, dans la 2e circonscription de Paris.
Elle a été décorée de la croix de guerre, avec étoile de vermeil, de la médaille de la Résistance, de la croix du combattant 1939-1945 et de la médaille du déporté.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article198719, notice PAYEN Marie-Louise née CONTOUX par Gilles Morin, version mise en ligne le 3 janvier 2018, dernière modification le 3 janvier 2018.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/1cII/125/A. — Profession de foi aux élections législatives de 1951.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément