CHIAPUSO HUALDE Manuel

Né le 14 avril 1912 près d’Urnieta (Guipúzcoa, Euskadi, Pays Basque, Espagne), mort le 29 novembre 1997 ; militant et historien du mouvement anarchiste et anarcho-syndicaliste basque ; un responsable de la CNT en exil en France.

Né dans une famille de libres penseurs, Manuel Chiapuso Hualde fréquenta très jeune le milieu libertaire, pratiqua le naturisme (végétarisme et nudisme sportif), et adhère à la CNT. Membre fondateur des Jeunesses libertaires de San Sebastián, il en devint le premier secrétaire général et créa la revue Crisol. En 1931-1932, il prit part aux importantes grèves, mais une « expropriation sociale » l’envoya en prison. Il y revendiqua de meilleures conditions de détention et tenta d’y impulser un enseignement primaire. Sa peine accomplie, il reprit ses activites syndicales. À l’annonce du coup d’État militaire (juillet 1936), il assuma la tâche de coordonner les groupes de miliciens qui tentaient de s’opposer à l’occupation franquiste en Euskadi. Il essaya sans succès de libérer le Dr Isaac Puente (qui sera fusillé), puis organisa la collectivisation des entreprises de Guipúzcoa. Mais la province fut occupée en septembre 1936. Il s’occupa alors de la propagande, éditant le journal CNT del Norte et la revue Horizontes. Il poursuivit son action en Catalogne puis comme délégué CNT au ministère du Travail. À la chute de la république en février 1939, il passa la frontière et se retrouva interné dans les camps du sud de la France.
En 1942, il fut contraint de travailler à la construction du « mur de l’Atlantique », mais fournit des informations à la Résistance. En 1944, installé à Biarritz, il tenta de reconstruire la CNT en exil, il en fut le responsable du comité régional d’Euskadi-Nord. L’espoir de chasser Franco disparaissant, il se consacra à l’écriture de l’histoire du mouvement basque : Los Anarquistas y la Guerra en Euskadi. La Communa de San Sébastián (1977), El Gobierno Vasco y los Anarquistas. Bilbao en Guerra (1978), Un Siglo de Anarcosindicalismo en Euskadi (1990), etc. Il a également traduit les œuvres de l’anarchiste français Lacaze-Duthiers*.
Il mourut le 29 novembre 1997, dans accident de la circulation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article19875, notice CHIAPUSO HUALDE Manuel, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

SOURCE : Renseignements communiqués par ses amis.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément