ARDITTI Nathan, Georges

Par Jacques Girault, André Lainé, Charlotte Siney

Né le 16 juillet 1907 à Tunis (Tunisie) ; mort le 3 octobre 1993 ; professeur au Conservatoire national des arts et métiers ; administrateur national de la MGEN.

Georges Arditti (parfois écrit Arditi) présenta en 1941 à la Faculté des Sciences de Paris une thèse de doctorat ès-sciences intitulée Sur l’oxydation de l’héxadécane normal en système hétérogène. Il fut chargé d’un rapport édité en 1943 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) pour le Groupement français pour le développement des recherches aéronautiques.

Dans les années 1950-1960, chef de travaux puis sous-directeur du seul laboratoire de travaux pratiques en chimie industrielle au CNAM, avec son équipe, il attacha son nom à plusieurs brevets industriels. Il devint maître de conférences puis professeur au CNAM.

Successivement ou simultanément, il était aussi technicien à l’École nationale de chimie, de la rue Pirandello à Paris (XIIIeme arr.) dans le département de chimie industrielle depuis son ouverture en 1956. Habitant Montrouge (Seine/Hauts-de-Seine), de 1972 à 1974, il fut agent contractuel pour neuf heures hebdomadaires d’enseignement de la technologie de la chimie au lycée technique du XIIIe arrondissement de Paris.

Georges Arditti fut désigné comme membre du conseil d’administration provisoire de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale, le 8 décembre 1946 lors de sa constitution où figuraient, moitié-moitié des militants, souvent nationaux, amicalistes et mutualistes. Par la suite, il fallut faire de la place pour représenter les sociétés départementales de secours mutuels, procédure parfois longue. Arditti fut élu lors de la première assemblée générale statutaire de la MGEN en juillet 1947. Il resta au CA jusqu’en 1976. Il était aussi vice-président de la commission administrative de la section de la Seine (devenue section de Paris). En outre, il était administrateur de la Maison des Universitaires à La Verrière jusqu’en 1976.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article198853, notice ARDITTI Nathan, Georges par Jacques Girault, André Lainé, Charlotte Siney, version mise en ligne le 6 janvier 2018, dernière modification le 21 janvier 2018.

Par Jacques Girault, André Lainé, Charlotte Siney

ŒUVRE : Le catalogue de la BNF comprenait en 2018 sept références dont, entre 1965 et 1972, un ouvrage Technologie chimique industrielle, aux éditions Eyrolles (Paris), en cinq volumes.

SOURCES : Arch. Nat., AJ 16 8890. — Arch. MGEN. — « L’enseignement de la chimie industrielle et du génie mécanique », Cahiers d’histoire du CNAM, vol. 2, 2014. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément