ISRAËL Léon

Par Philippe Wilmouth, Dominique Tantin

Né le 13 janvier 1906 à Kœnigsmacker (Moselle annexée), massacré le 27 avril 1944 à Mâcon (Saône et Loire) ; médecin ; résistance aide et sauvetage.

Léon Israël
Léon Israël
Crédit : famille Israël

Diplômé de la Faculté de Médecine de Strasbourg en 1934 (Thèse : les hémopathies benzoliques), Léon Israël était médecin à Nancy. Célibataire, de confession juive, il rejoignit en 1941 son frère Joseph, évacué le 10 mai 1940 de Basse-Yutz (Moselle) et installé à Mâcon, dans la famille Blanvillain. Il y installa son cabinet et s’occupa gracieusement des indigents. Il signait des certificats pour les résistants et les soignait clandestinement.
Mais, le 11 novembre 1942, les Allemands entraient en zone libre et la chasse aux juifs s’intensifia. A partir de l’été 1943, Mâcon étant jugé peu sûr, Léon Israël fut caché à Beaujeu chez les viticulteurs Rochard.
Le 25 avril 1944, un groupe de résistants attaqua la Milice à Mâcon. Deux jours plus tard, la Milice assassina le docteur Léon Israël qui se rendait chez son frère, devant les yeux de celui-ci, de sa belle-sœur et de sa nièce. Une autre personne d’origine tchécoslovaque fut également assassinée. L’assassinat du docteur Léon Israël frappa la population et ses obsèques furent l’occasion d’une manifestation de solidarité forte d’un millier de personnes.
Les autres membres de la famille furent cachés dans différents villages du Mâconnais grâce au soutien de la famille Blanvillain (Juste parmi les nations le 2 juin 2005)
Le 16 juillet 1993, une plaque rappelant cette exécution fut apposée au 116 Rue du 28 juin 1944 à Mâcon. Son nom figure sur le monument aux morts et sur le monument commémoratif « aux victimes de l’occupation et de la milice » à Mâcon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article199197, notice ISRAËL Léon par Philippe Wilmouth, Dominique Tantin, version mise en ligne le 17 janvier 2018, dernière modification le 30 novembre 2020.

Par Philippe Wilmouth, Dominique Tantin

Léon Israël
Léon Israël
Crédit : famille Israël
Plaque commémorative à Mâcon
Plaque commémorative à Mâcon
Crédit : MémorialGenWeb

SOURCES : Consistoire israélite de la Moselle, Le martyrologe des juifs de la Moselle 1939-1945, Knutange, imp. Klein, 1999, p.91. — Laurent Cardonnet, Contribution à l’étude des étudiants de médecine et des médecins Morts pour la France pendant la seconde guerre mondiale, thèse pour le doctorat de médecine, Paris Descartes, 2010, p. 130. — Memorialgenweb. — Musée de la Résistance en ligne. — AJPN. — Yad Vashem France

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément