TEILLET Roger écrit aussi THEILLET ou TELLIER

Par Annie Pennetier

Né le 27 mai 1921 à Mouliets (Gironde), pendu le 15 août 1944 à Blasimon (Gironde) ; cultivateur ; résistant FFI.

Stèle à Blasimon

Fils de Raymond Teillet (décédé avant la mort de son fils) et de Louise Boudault, Roger Teillet, célibataire, travaillait comme cultivateur.
Il avait l’âge d’être réquisitionné au STO.
Le 13 août 1944, dans l’après-midi, des soldats allemands en retraite, venus de Bordeaux, l’arrêtèrent. Ils l’ emmenèrent au château de Courmant à Blasimon où les soldats allemands cantonnaient. Le 15 août 1944, vers 7 h du matin, Roger Teillet fut conduit sur la place centrale et pendu. Dans la nuit du 14 au 15, René Duprat, Théophile Mescur et Albert Schuster venaient d’être exécutés dans le QG de la Werhrmacht au château de Blasimon
Il a été inhumé le 18 août 1944 août dans le cimetière de la commune.
Roger Teillet a été reconnu -Mort pour la France- en octobre 1947 et soldat FFI 1ère classe, la même année.
Une stèle a été dressée sur le lieu de sa pendaison, indiquant les responsables de celle-ci, la Gestapo et la Milice de Vichy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article199357, notice TEILLET Roger écrit aussi THEILLET ou TELLIER par Annie Pennetier, version mise en ligne le 22 janvier 2018, dernière modification le 10 janvier 2021.

Par Annie Pennetier

Stèle à Blasimon

SOURCES : AVCC Caen, 21 P 158917. — MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément