MACHEFER François

Par Jean-Claude Bellarbre, Marie-Christine Thouin, Lucette Audrerie

Né le 16 avril 1924 à Coussac-Bonneval (Haute-Vienne), exécuté sommairement au moulin de la Papeterie de Beyssenac (Corrèze) le 16 février 1944 ; domestique agricole ; réfractaire au STO dans un refuge de l’Armée Secrète (AS).

François Machefer
François Machefer
Crédit : AFAV

Issu d’une famille d’agriculteurs domiciliés en 1944 à Glandon (Haute-Vienne) et parents de sept enfants (cinq garçons et deux filles), François Machefer était né à Coussac-Bonneval (Haute-Vienne) le 16 avril 1924. Depuis 1940, deux de ses frères étaient prisonniers de guerre en Allemagne.
Début 1944, il était « domestique agricole » dans une ferme située dans la commune de Glandon (Haute-Vienne) et vivait dans un village de la commune toute proche de Beyssenac (Corrèze).
D’après ses proches, il a gagné le refuge du moulin le 14 janvier 1944 entraîné par des camarades de son âge ; il est à noter que plusieurs jeunes réfractaires au S.T.O ont été hébergés provisoirement au domicile de son oncle et de sa tante au hameau du Pont-Lasveyras tout proche. D’après un autre témoignage, il a essayé de persuader des jeunes de son âge de suivre son exemple. Il faisait partie d’un groupe de 50 à 60 jeunes installés en ces lieux par Fernand Devaud et Raoul Audrerie, alias « Crapaud », responsables de l’A.S Dordogne Nord.
il fut exécuté sommairement par les Allemands au moulin de la Papeterie de Beyssenac (Corrèze) le 16 février 1944 lors du massacre dit du Pont-Lasveyras.
Il a été inhumé au cimetière de Payzac (Dordogne) le 19 février 1944 ; le 10 novembre suivant, sa dépouille mortelle a été transférée dans celui de Glandon.
Il a été déclaré « Mort pour la France » le 2 novembre 1944.



Voir Moulin de la Papeterie, commune de Beyssenac ; massacre dit du Pont Lasveyras (16 février 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article199425, notice MACHEFER François par Jean-Claude Bellarbre, Marie-Christine Thouin, Lucette Audrerie , version mise en ligne le 24 janvier 2018, dernière modification le 23 mars 2018.

Par Jean-Claude Bellarbre, Marie-Christine Thouin, Lucette Audrerie

François Machefer
François Machefer
Crédit : AFAV

SOURCES : Témoignage et documents recueillis par l’AFAV auprès de la famille Machefer, mars 2007. — Acte de décès n° 31, mairie de Beyssenac,1944. — P.V de la gendarmerie de Lanouaille, 21 février 1944. — Témoignage d’André Valade, permissionnaire défaillant au S.T.O (Novembre 1943), septembre 2016. — Archives Départementales de la Corrèze et de la Dordogne. — Martial Faucon, Francs-Tireurs et Partisans français en Dordogne, Périgueux, Éd. La Lauze, 2006. — AFAV (coll.), Massacre au Pont-Lasveyras, 16 février 1944, les archives parlent, 2016. — AFAV, Massacre du Pont Lasveyras, 2011.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément