NADAN Louis

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 8 novembre 1922 à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), exécuté le 18 juillet 1944 à Moréac (Morbihan) ; FFI.

Louis Nadan était fils de Marie Nadan et de Jeanne Marie Désirée Dréan, mariniers. Il est né Louis à bord de la péniche « Pouyer-Quertier amarrée sur l’île Lacroix à Rouen.

Pendant la 2e guerre mondiale, Louis Nadan se trouvait dans la famille de sa mère à Gâvres (Morbihan). Au début de 1943, la population de cette commune menacée par les bombardements alliés sur le secteur de Lorient fut soumise à une évacuation obligatoire. Comme d’autres Gâvrais, Louis Nadan se réfugia à Arzon (Morbihan).
Au début de l’année 1943, la famille de Louis Nadan dut quitter son domicile de Gâvres, commune du Morbihan dont la population menacée par les bombardements alliés sur la région de Lorient fut soumise à une évacuation obligatoire. Comme d’autres familles gâvraises, elle se réfugia à Arzon (Morbihan).
Il s’engagea dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) au sein du 2e Bataillon du Morbihan. Il fut exécuté le 18 juillet 1944 dans la carrière de Cosquer-Lojean en Moréac, en même temps que son camarade FFI Hubert Mollo, le FFI Georges Le Berd et le parachutiste SAS Henri Filippi. Les corps furent découverts le lendemain.

L’acte de décès numéro 31 dressé en mairie de Moréac le 19 juillet 1944 sur la déclaration de François Thébaud, secrétaire de mairie, constate « le décès le même jour à neuf heures d’un individu du sexe masculin dont l’identité n’a pu être établie et dont la mort parait remonter à vingt heures ». Il mentionne que « le corps a été trouvé dans la carrière de Cosquer-Lojean ». Un jugement du tribunal civil de Pontivy rendu le 15 mai 1945 et retranscrit en mairie de Moréac le 29 juin1945, déclare qu’il s’agit du corps de Louis Nadan.

Louis Nadan a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI. Le titre d’Interné-résistant lui a été attribué à titre posthume.

Dans le Morbihan, le nom de Louis Nadan est inscrit sur la stèle commémorative érigée à Cosquer-Lojean en Moréac, et sur la liste « Aux résistants isolés massacrés dans le secteur » du monument de Porh Le Gal.
Il figure aussi sur le mémorial FFI d’Auray et sur le monument aux morts de Gâvres.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article199674, notice NADAN Louis par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 30 janvier 2018, dernière modification le 3 août 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur la stèle de Cosquer-Lojean en Moréac
Sur la stèle de Cosquer-Lojean en Moréac
Sur le monument de Porh Le Gal en Moréac
Sur le monument de Porh Le Gal en Moréac
Sur le mémorial FFI d'Auray
Sur le mémorial FFI d’Auray
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16 P 438785. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — État civil, Rouen (acte de naissance), Moréac (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément