KUTNERIAN Zarmaïr (ALIKIAN)

Par Astrig Atamian

Né le 27 mai 1894 à Bardizag dans le sancak d’Ismit ; Arménien originaire de l’Empire ottoman, au Parti communiste français à Paris en 1925, membre dirigeant de la sous-section arménienne.

Zarmaïr Kutnérian s’engagea dans la légion d’Orient en 1917. Après avoir émigré en Argentine, il arriva en France le 25 novembre 1924 et rejoignit rapidement le groupe de langue arménienne qui se constituait alors au sein de la Commission de la MOE du PCF. En novembre 1925, Zaven Mikaelian, le Secrétaire du Comité Exécutif Central des groupes de travail arméniens, le chargea de la propagande en province dans le but de créer de nouvelles sections. Il devint ainsi « propagandiste mobile » et appointé pour cette tâche. La même mission lui fut dévolue au sein du HOK (Comité d’aide à l’Arménie, fondé à Erevan en 1921 et implanté en France fin 1924). Zarmaïr Kutnérian fut, en France, dans les années 1925-1935, l’un des animateurs du mouvement communiste et prosoviétique arménien. Il cristallisa à ce titre de virulentes oppositions à son encontre. Il soupçonna même les éléments qui lui furent hostiles d’avoir causé ses ennuis récurrents avec la police.
En 1928, traversant une période difficile, il s’établit en province, à Grenoble, où il travailla dans diverses usines. Sur place, il maintint son investissement au sein de la sous-section arménienne mais à un niveau local. Par la suite, il recommença à sillonner la France et effectua de fréquents séjours à Paris et à Marseille.
Très influent, il fut à l’origine de nombreux ralliements à la sous-section arménienne, mais provoqua à l’inverse le départ de certains, voire l’exclusion de ceux qui l’avaient contrarié, avant d’être à son tour écarté vers 1935.
Zarmaïr Kutnérian fut tour à tour manœuvre, ébéniste et tailleur. Il fut marié à sa compatriote Hasmig Djololian, également originaire du sancak d’Ismit, née le 14 mars 1906 à Adabazar.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article199721, notice KUTNERIAN Zarmaïr (ALIKIAN) par Astrig Atamian, version mise en ligne le 2 février 2018, dernière modification le 2 février 2018.

Par Astrig Atamian

SOURCES : RGASPI, Moscou, 495 270 6928, 495 270 7454 et 495 270 4996. – Archives nationales, Paris, F7 13 436.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément