BERNARD Denis

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 3 août 1883 à Mervans (Saône-et-Loire), massacré le 6 septembre 1944 à Meursault (Côte-d’Or) ; viticulteur ; victime civile.

Denis Bernard était le fils de Antoine Bernard, âgé de 42 ans et de Anne Guitaud, âgée de 36 ans, exerçant tous deux le métier de journalier. Il se maria le 10 septembre 1908 à Beaune (Côte-d’Or) avec Joséphine Henriette Gillier. Il était domicilié à Meursault
Le 6 septembre 1944 en fin d’après-midi, les premiers chars de l’armée d’Afrique du général de Lattre arrivaient à Meursault et des combats s’engagèrent avec les troupes allemandes en retraite.
Denis Bernard fut lâchement assassiné par deux soldats allemands en fuite. Il décéda à 20 heures, rue de la confrérie. Son acte de décès fut dressé le lendemain à 15 heures sur la déclaration de Louis Eugène Robert Bouzereau, viticulteur.
Les troupes ennemies évacuèrent le village dans la matinée et Meursault fut entièrement libérée vers 11h30.
Son nom figure sur une plaque commémorative apposée sur la façade de l’habitation située 11 rue du Moulin Laudin, à Meursault avec l’inscription suivante : « Ici, le 6 septembre 1944 BERNARD Denis âgé de 61 ans fut sauvagement assassiné par deux fuyards allemands. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article199758, notice BERNARD Denis par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 3 février 2018, dernière modification le 3 février 2018.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Article commémoratif du Journal "Le Bien Public" du 15/09/2011 : Le 7 septembre 1944 la commune était libérée.— Mémorial GenWeb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément