PERRIN Robert, Émile

Par Philippe Wilmouth

Né le 10 avril 1905 à Dieuze (Moselle annexée), mort des suites de ses blessures au combat le 14 septembre 1944 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; cheminot ; résistant FFI.

Robert Perrin était le fils de Louis Mathias et de Delphine Pacotte qui était veuve en 1944 et domiciliée à Saint-Paul-d’Espis (Tarn-et-Garonne). Il était célibataire et habitait 93 rue de la République à Jarville-la-Malgrange (Meurthe-et-Moselle). Il était sous-chef de canton au Service Voie et bâtiment de la SNCF, à Nancy.
Il intégra les FFI de Nancy et participa aux combats de la libération de cette ville au côté des soldats de la 3ème Armée US. Le 13 septembre 1944, il fut mortellement blessé au boulevard Lobau et mourut le soir même à 23h45 à l’hôpital central de la ville, 29 avenue de Strasbourg.
Il est inhumé au cimetière, à Nancy.
L’acte de décès fut dressé le 15 septembre 1944 sur la déclaration de Camille Perrin, 42 ans, chauffeur mécanicien, frère du défunt, domicilié 24 boulevard Lobau, à Nancy.
La mention « Mort pour la France » lui fut attribuée en date du 16 août 1946 et il fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom est inscrit sur la plaque commémorative à la gare de Nancy et sur le registre des victimes civiles 1914-1918 et 1939-1945 au cimetière du Sud, à Nancy et sur le monument aux morts inscrit PERRIN R., à Jarville-la-Malgrange (Meurthe-et-Moselle).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article199987, notice PERRIN Robert, Émile par Philippe Wilmouth, version mise en ligne le 9 février 2018, dernière modification le 26 janvier 2022.

Par Philippe Wilmouth

SOURCES : SNCF CCXXIV.12.2 118LM093/4. SHD-AVCC Caen, dossier statut AC 21 P 129884 ; SHD, Vincennes, GR 16 P 469293 (nc).— Thomas Fontaine (sous la dir.), Cheminots victimes de la répression 1940-1945, Paris, Perrin/SNCF, 2017, p. 1577.— Mémoire des Hommes.— Mémorial genweb.— AM Nancy E/4_E_424 acte de décès n° 1695.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément