MARGNI Ossuride

Par Jacques Girault

Né le 5 décembre 1884 à Todi (Italie, province de Pérouse) ; coiffeur ; militant communiste.

Installé dans le quartier de la gare à Ollioules (Var), Ossuride Margni, coiffeur, appartenait à la cellule communiste du quartier. Arrêté, déféré au parquet, le 11 décembre 1941, à la suite d’une perquisition où avaient été trouvés des tracts communistes de la fin des années 1930, il déclara n’avoir jamais appartenu au Parti communiste mais avoir été membre du seul comité de Front populaire de la localité. Il fut interné par la suite au camp du Vernet (Ariège), le 12 mars 1942.

Se confondait-il avec A. Margni, coiffeur au quartier du Pont du Las à l’Ouest de Toulon, qui, au début des années 1930, participait aux réunions du comité du rayon communiste et des cellules communistes du quartier et du centre-ville de Toulon

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200027, notice MARGNI Ossuride par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 février 2018, dernière modification le 6 juillet 2020.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var : 4 M 49 4 3, 59 4 1, 3 Z 4 29, 30, Cabinet 600. — Notes de Jean-Marie Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément